Le besoin en fond de roulement ( BFR) expliqué en 3 points

Qu’est-ce que le BFR ?

Le BFR ou besoin en fond de roulement est un KPI clé dans la création et la gestion de votre entreprise.  C’est un indicateur qui évolue au cours du temps.
Il présente la trésorerie immobilisée, liée au décalage entre vos encaissements et vos décaissements.
La principale cause est la différence d’échéance de paiement entre vos clients et vos fournisseurs.
Mais d’autres aspects propres à votre activité peuvent intervenir tels que le stock immobilisé ou la rétention d’argent lorsque vous vendez sur une Marketplace.
Par exemple, si vous vendez sur Amazon, la plateforme conservera le fruit de la vente pendant une durée pré définie.
Pour illustrer le cas le plus simple, prenons le cas d’une entreprise qui n’a d’autres dépenses que ses achats de marchandises.
Par exemple, une société de négoce sans salarié, sans loyer et qui ne ferait que de l’achat – revente de produits sans reconditionnement ou transformation.

1er cas : BFR positif

La société achète pour 1000€ de marchandises payées à la livraison. Elle revend immédiatement à son client la marchandise pour 1500€. Toutefois, l’échéance de la facture de vente est 30 jours date facture.
Dans ce cas, le besoin de trésorerie est positif. Vous avez besoin de 1000€ pendant 30 jours.
En d’autres termes, vous avez immédiatement besoin d’argent pour gagner de l’argent.

2eme cas : BFR négatif

La situation est plus favorable lorsque le BFR est négatif.
Prenons cette même société. Elle achète pour 1000€ de marchandise payées à 30 jours date facture. Elle revend cette marchandise à un client 1500€ payée à la livraison.
Dans cette situation le BFR est négatif. La société se retrouve immédiatement avec un excédent de trésorerie.

Pourquoi évaluer son BFR est-il si important ?

Il est important de bien maitriser ce KPI car il est directement lié à la taille de l’entreprise.

Le besoin en fond de roulement est la trésorerie nécessaire pour couvrir toutes les dépenses indispensables à votre activité ( salaires, charges, fournisseurs) en attendant les encaissements clients.
Il est important de bien maitriser ce KPI car il est directement lié à la taille de l’entreprise.
Dans le cas d’une activité nécessitant un BFR positif, il est à noter que le BFR est souvent difficilement finançable. Une partie de votre résultat se trouve alors directement immobilisée pour développer votre activité.
Il peut alors constituer un frein à la croissance de votre société.
Dans le cas d’une activité ayant un besoin en fond de roulement négatif, chaque transaction créé de la trésorerie immédiate. Cela peut être à première vue une bonne chose.
Toutefois, il est important de ne faut pas confondre cette trésorerie avec le résultat de votre activité.
Des décaissements sont à prévoir sous peine de cumuler de l‘encours fournisseur.  

Comment calculer son BFR ?

Le besoin en fond de roulement est indissociable de la notion de temporalité. En d’autres termes, le BFR évolue dans le temps.
Par exemple, lorsque vous accumulez du stock, vous effectuez un décaissement à court terme. Vous avez alors un besoin de trésorerie immédiat. Puis, à mesure que vous vendez votre stock, vous accumulez cette fois de la trésorerie.
Toutefois, lorsque votre société atteint une croissance plus modérée, le BFR tend à devenir plus facilement évaluable.  
Ainsi, une fois votre activité « en vitesse de croisière » on évalue le BFR par la formule

BFR = Stocks moyens  + Encours moyen « Créances clients » – Encours moyen « Dettes fournisseurs »

Où :

  • Stock moyens est le stock nécessaire à votre activité
  • Encours moyen « Créances clients » est l’encours que vous avez toujours chez vos clients
  • Encours moyen « Dettes fournisseurs » est l’encours que vous devez toujours à vos fournisseurs.

 

 

Simplifiez votre gestion commerciale
et essayez dès maintenant Hello Harel
Essayez gratuitement

En partenariat avec